Consulat de Grèce à Lille

 

 

logo grec

            

 

MANIFESTATIONS A PARIS ET PARUTIONS

Juin 2022

 

 

 

Concert de la chorale HARMONIE le samedi 18 juin à 19h30

Après un temps d’arrêt dû à la pandémie, Harmonie est de retour et vous invite au cinéma !

 

Les choristes vont interpréter pour vous des chansons extraites de films grecs, essentiellement des années 1950-60, époque qu’on pourrait appeler « l’âge d’or » du cinéma grec. Interrompu par la deuxième guerre mondiale puis par la guerre civile, il a alors repris son essor, proposant un nombre impressionnant de films souvent devenus de grands classiques, de même que certaines des chansons qui y sont interprétées.
Bonne séance, venez chanter avec nous !

Samedi 18 juin 19h30 Eglise Saint-Jean-des-Deux-Moulins
187, rue du Château-des-Rentiers Paris 13e

 

DODO de P. Koutras au Cinéma « Le Grand Action » le 17 juin à 20 h

Sélection officielle du Festival de Cannes 2022 - Cannes Première

Synopsis :
Dans leur luxueuse villa aux environs d’Athènes, Mariella et Pavlos, un couple au bord de la ruine, s’apprêtent à célébrer le mariage de leur fille Sofia avec un riche héritier. C’est alors qu’un dodo, oiseau disparu il y a 300 ans, fait son apparition, entraînant tous les protagonistes dans une ronde folle. La situation sera bientôt hors de contrôle...

Avec : Smaragda KarydiAkis SakellariouNatasa ExintaveloniMarisha Triantafyllidou

" Dans son nouveau film, Pános H. Koútras porte un regard humble et humaniste sur la société occidentale à travers les yeux de “Dodo”, représentant ressuscité d’une espèce de volatiles disparue. Après l’âne de EO, voici l’oiseau de Dodo, nom qui désigne ce légendaire volatile disparu depuis la fin du XVIIe siècle, ici ressuscité le temps d’un film. C’est par ses yeux que nous pénétrons dans le nouveau long métrage de Pános H. Koútras  (L’Attaque de la moussaka géante, Xenia…) dans une séquence de course-poursuite nocturne où le pauvre animal est chassé par une horde de chiens. Réfugié dans une maison bourgeoise où s’organisent bientôt les fiançailles d’une fille de bonne famille, son sort reste incertain et l’on se dit immanquablement que l’oiseau ne sera sans doute pas mieux loti chez les humains." (Les Inrockuptibles)

" C’est un film aussi vif que déstabilisant. De la même eau que ceux proposés par Almodovar à ses débuts. Présenté à Cannes Première, le cinquième long-métrage de Panos H. Koutras, Dodo, a secoué le public cannois parti dans un joyeux éclat de rire mêlé d’un brin de sarcasmes. Il faut dire que depuis L’Attaque de la moussaka géante, ou Xenia (déjà présent à Cannes à Un certain regard), le réalisateur grec aime à jouer avec son public. "

(Le Figaro)

Cinéma Le Grand Action  5, rue des Ecoles - 75005 Paris Métro : Cardinal Lemoine ou Jussieu    www.legrandaction.com
Tarif : Plein tarif : 9,50€        Tarif réduit : 7,50€ 

 

« Révolutions Xenakis » à la Philarmonie de Paris du 10 février au 26 juin 2022

À l’occasion du centenaire de la naissance du compositeur Iannis Xenakis (1922-2001), l’exposition « Révolutions Xenakis » célèbre les nombreuses facettes de l’un des artistes les plus féconds de la seconde moitié du XXe siècle. Tout à la fois compositeur (élève d’Olivier Messiaen), architecte et ingénieur (collaborateur du Corbusier à partir de 1947), féru de mathématiques et d’informatique (créateur de l’UPIC), il a fait œuvre de pionnier dans de nombreux domaines, comme la musique électroacoustique, l’informatique musicale ou le concert électronique immersif. Ses spectacles de lumière et de son ont conquis un large public et la vitalité de son catalogue, riche de près de 150 opus, ne s’est jamais démentie. 

Amoureux de l’Antiquité grecque, « né vingt-cinq siècles trop tard » comme il l’affirmait, Xenakis fut pourtant un créateur à la pointe de la modernité la plus radicale. Son œuvre musicale et architecturale est le reflet de croisements disciplinaires permanents. L’exposition invite le visiteur au cœur de l’atelier de l’artiste et propose une expérience immersive à l’image de ses spectacles d’art total qui firent de lui l’un des pères fondateurs de l’art numérique.

 

 

Une rétrospective pluridimensionnelle 

Le parcours de l’exposition est conçu en 6 tableaux, avec près de 20 opus musicaux et architecturaux et 220 documents originaux d’archives émanant de la collection privée Xenakis : photographies, maquettes, partitions. Ce fil narratif à la fois thématique et chronologique convie le visiteur à s’approprier l’univers singulier de Xenakis, son histoire personnelle, comme sa pensée et son œuvre. 

Revivre l’expérience Xenakis : des dispositifs et des créations iconiques

3 projections monumentales immergent le visiteur dans son œuvre architecturale et musicale
- La première consacrée au Pavillon Philips rend compte du spectacle « son et lumière » pensé avec Le Corbusier pour l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958. 
- La seconde invite à pénétrer au sein des grandes réalisations architecturales de Xenakis, telles le couvent de la Tourette ou les Polytopes, mais aussi ses programmes de villas privées. 
- La dernière évoque le rapport de Xenakis à la danse, notamment la pièce Kraanerg composée en 1969 pour un ballet chorégraphié par Roland Petit avec un décor de Vasarely.

3 œuvres musicales mises en scène transforment l’exposition en salle de spectacle

- Concret PH, œuvre de musique électronique composée pour le Pavillon Philips, est diffusée dans l’exposition dans une version remasterisée à partir de la bande magnétique originale. 

- La Légende d’Eer créée pour le Diatope de Beaubourg en 1978, est accompagnée d’une installation lumière du studio d’art numérique ExperiensS qui envahit le plafond de l’exposition.

- Persephassa, partition majeure pour percussions, est présentée dans sa version spatialisée originale, le public étant placé au centre du dispositif instrumental pour revivre l’inouï.

Commissaires d’exposition : Mâkhi Xenakis et Thierry Maniguet Scénographie : Jean-Michel Wilmotte 

Avec le soutien de la Fondation Le Corbusier

 

Philharmonie de Paris 221 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris 

Tarifs : 10 € | 8 € (26 à 28 ans) | 6 € (16 à 25 ans, minima sociaux) | Gratuit pour les moins de 16 ans

 

Parution de Kalamas et Acheron » de Christoforos Milionis aux Editions L’Harmattan

Préface de Henri Tonnet

 

 

"Vie et mort, paix et guerre, apaisement et blessure, villages traditionnels et grande ville moderne, passé et présent. Voici un roman atypique. « Kalamás et Achéron » est un hommage à des vies malmenées dans les péripéties que la Grèce moderne a traversées à partir de 1940 invasion italienne, triple occupation allemande, italienne et bulgare, guerre civile, dictature des Colonels."

 

Parution de « Qui a tué Lucy Davis » de Christos Markogiannakis (Editions Plon Roman)

 

 

Un roman à clef extrêmement bien construit d'une écriture soignée et méticuleuse dans une ambiance tendue et étouffante à la façon d'Agatha Christie. « Un livre très photogénique et une enquête haletante » Nikos Aliagas".

Malgré la tempête qui approche de l'ile, le Capitaine Markou se rend à la soirée très prisée de la richissime Mariama. Sur l'île de Nissos, la fête bat son plein jusqu'à ce que le corps de Lucy, jeune journaliste anglaise, soit retrouvé dans le débarras de la magnifique maison. C'est la panique sur l'île paradisiaque car le crime a frappé. Le Capitaine Markou voit voler en éclats ses douces vacances et il n'est pas au bout de ses surprises. Dix suspects sont identifiés. Dix personnalités inattendues. Tous ont une bonne raison d'avoir voulu tuer cette jeune femme. Mais aucun n'a le même mobile. L'affaire s'annonce particulièrement tordue. L'enquête se complique quand l'un des suspects est retrouvé à son tour mort et qu'un dossier criminel non résolu renaît.Une course contre la montre s'engage pour dénouer ce crime presque parfait avant que l'île ne soit libérée de la tempête qui l'a coupée du reste du monde. "

 

Parution du livre « Benjain Appert en Grèce » de Danielle Bassez

 

 

Commande sur le site www.pulm.fr

 

Présentation du recueil "Métope" de Thanassis Hatzopoulos le 25 mars

A la Librairie Compagnie,58 rue des Ecoles 75005 Paris en présence de l'auteur et de l’éditrice. Présentation par Agnès Verlet et Jean-Baptiste Para. Lecture bilingue de Dimitra Kontou

Parution aux éditions La Tête à l’envers

 

 

Reprenant l'idée des figures qui ornaient les métopes des temples grecs, le poète et psychanalyste Thanassis Hatzopoulos nous propose une nouvelle lecture des grandes figures (féminines surtout), de l'antiquité jusqu'à nos jours. Etrangères, marâtres, mendiantes, meurtrières, mères ou nourrices du temps passé ou de notre temps, autant de généalogies de femmes qui traversent la vie. Un poème ouvre le livre « Nekuia ou la voûte » et un autre   « A la lumière » le clôt, comme un ciel de constellations que la parole met en lumière.
"L'art lui-même est un réservoir sans fin de l'expression humaine. Il a inclus, et continue à contenir, toute version éventuelle de la condition humaine" dit-il dans une interview. Et il s'agit bien de cela : bien plus que de simples portraits, une exploration de la condition humaine, dans sa diversité, sa beauté et ses horreurs. Un livre puissant.