Consulat de Grèce à Lille

 

 

logo grec

Manifestations à Paris

 

Mars 2019

            

 

 

10 ème Panorama du Cinéma Grec Contemporain


Le fils de Sofia  E.Psykou, 2017, 90’

Polyxeni D. Masklavanou, 2017, 100’

Pity B. Makridis, 2018, 99’
Trop d’infos stockées au-dessus de ma tête 

V. Christofilakis, 2017, 106’

Her job  N. Labôt, 2018, 90’ 

The waiter S. Krikris, 2018, 95 ́
La dernière note P. Voulgaris, 2017, 117’
Avril 1944, Camp de concentration de Haïdari, près d’Athènes. Un des prisonniers est contraint de servir d’interprète auprès du Commandant du camp. Se développe alors un rapport bien particulier entre les 2 hommes. Ce rapport prendra une tournure dramatique à l’arrivée de l’ordre d’exécuter 200 prisonniers.
Obscuro barroco E. Kranioti, doc, 2018, 60’

Jusqu’à la dernière goutte  Y. Avgeropoulos, 2017
COURTS METRAGES

Etre chez soi  C. et  M. Kastanidis, 2017, 26’
Ma grand-mère productrice de tabac

S. Galazoulas  2016, 21’
Ne m’appelle pas étranger A. Koutsaftis,  2017, 39’ 

Portolago, fantômes en Mer Egée

I. Aseniadou-Phocas, 2017, 60’
Vie tranquille T. Giapoutzis, 2018, 81’
StringLess, une chorale pour sortir de la crise
A. Kovotsos,  2017, 86 ‘
Aube dorée - une affaire personnelle A. Kourounis, 2016, 90’

K. Papagiorgis,  le plus tendre des misanthropes  E. Alexandrakis, 2018, 92’ 
Métaxa, à l’écoute du temps S. Psillakis, 2012, 87’
Dans l’obscurité en Crète V. Arvelaki,  2016, 26’

 

Sortie nationale le 13 mars du film « Meltem »

Sortie nationale en salles du film « Meltem » de Basile Doganis qu’il a tourné à Lesbos, le 13 mars 2019. Les rôles principaux sont tenus par Daphné Patakia, Rabah Naït Ouffela, Lamine Cissokho, Karam Al Kafri, Akis Sakellariou et Féodor Atkine.

« Un an après la mort de sa mère, Elena, jeune Française d'origine grecque, retourne dans sa maison de vacances sur l’île de Lesbos. Elle est accompagnée de ses amis Nassim et Sekou, deux jeunes banlieusards plus habitués aux bancs de la cité qu’aux plages paradisiaques. Mais les vacances sont perturbées par la rencontre avec Elyas, jeune Syrien réfugié depuis peu sur l’île, qui fait basculer le destin d’Elena et de ses amis. »

Basile Doganis est un scénariste-réalisateur gréco-français. Après des études de philosophie (ENS-Paris, agrégation, Thèse), il réalise un documentaire au Japon (Kami Hito E – On The Edge (2008)) et travaille en tant que 1er assistant réalisateur de Jean-Pierre Limosin sur son documentaire sur la mafia japonaise Young Yakuza (Cannes 2007). Il réalise deux courts-métrages de fiction, Le Gardien de son frère (20’, 2012), et Journée d’appel (21’, 2014), sélectionné dans plus de 50 festivals en France et à l’étranger, ainsi qu’un documentaire sur le danseur de butô Murobushi dont le tournage s’est étalé sur les 10 dernières années de sa vie, Altérations / Murobushi (49’, 2019) coproduit par Macalube Films et Elzévir Films.

Meltem (87’, 2018) coproduit par Elzévir Films et Blonde Audiovisual Productions, est son premier long-métrage de fiction.

 

Concert de rébétiko à la guitare le 12 mars à Paris

Concert d’Antonis Hadjiantonis qui jouera des « tsimbita » (chansons de rébétiko à la guitare). « tsimbiti » signifie « pincée ». née au début du XXè S dans les centre urbains des USA, la guitare « pincée » se développe. Le jeu s’inspire de celui des bluesmen américains.

Concert  le 12 mars à 20 h 30 sur la Péniche Anako 34 Quai de la Loire 75019Paris  Entrée et prix libre.

 

Spectacle « Histoires fantasques » en mars 2019

Le nouveau spectacle, écrit et interprété par Alexandra Scandalis sera représenté au Théâtre du Gouvernail les 2, 4, 9 , 11 ,16, 18, 23, 25, 29 et 30 mars à 21 h.

Théâtre du Gouvernail

5 passage de Thionville 75019 Paris

Prix des billets : 12 et 15 €

theatredugouvernail.fr/ 01 48 03 49 92

 

Théâtre  « La liberté ou la mort » du 12 février au 16 mars

Fiction politique, « La liberté ou la mort » s’inspire de la révolution grecque de 1821 pour éprouver notre propre capacité au soulèvement. Conte d’un récit manquant, le spectacle éclaire notre présent en interrogeant l’exclusion des décisions publiques. Alors que se creuse le fossé entre « les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien », pouvons-nous nous engager jusqu’à la dernière extrêmité ?

Avec la participation artistique du Jeune théâtre national. Spectacle présenté par la troupe « Theatrum Mundi »

Les mardi, jeudi et samedi à 19 h

Au théâtre « La Reine Blanche » 2 bis Passage Ruelle

Paris 18 ème. Prix: 20 / 15 et 10 €  www.reineblanche.com

Rens : info@reineblanche.com