Consulat de Grèce à Lille

 

 

logo grec

Informations nationales

 

Du 23 avril au 17 mai 2024

 

Bulletin du 17 mai

Skylakakis : 30 millions d'euros du Fonds vert pour des mesures préventives de protection contre les incendies

Des ressources de 30 millions d'euros pour la création de zones de protection contre les incendies, d'une largeur de 10 mètres, autour des agglomérations situées dans ou à proximité des forêts et des zones forestières présentant un risque élevé de déclenchement d'incendies, sont allouées à l'initiative du ministre de l'environnement et de l'énergie, Theodoros Skylakakis, et à la suite d'une décision du conseil d'administration du Fonds vert. L'objectif principal du projet est de contribuer à la protection bidirectionnelle et efficace contre les incendies des établissements humains et des écosystèmes forestiers. Compte tenu de leur proximité, la création d'une zone coupe-feu d'une largeur moyenne de 10 mètres (recommandée par une zone coupe-feu nue ou couverte selon le cas) permet de rompre la continuité de la végétation forestière. La propagation du feu est ainsi ralentie et empêchée. Cela contribue efficacement à son extinction. Il convient de noter que la contribution financière du Fonds vert vise à couvrir plus de 80 % des dépenses totales des autorités locales bénéficiaires, ce pourcentage pouvant atteindre 100 % en fonction des conditions spécifiques de chaque zone.

 

Milapidis : l'ambition du gouvernement ne se limite pas et ne doit pas se limiter à garantir un salaire minimum adéquat

Le secrétaire général de la sécurité sociale, Nikos Milapidis, a participé à une conférence sur les relations industrielles modernes, au cours de laquelle il a analysé les dimensions de la directive 2041/2022, qui établit un nouveau cadre pour la détermination de salaires minimums adéquats dans les États membres et devrait affecter les politiques de l'emploi au niveau paneuropéen. Comme il l'a dit, la directive a une dimension sociale claire et vise à créer un cadre pour la fixation d'un niveau adéquat de salaire minimum, tout en promouvant le dialogue social et l'implication des partenaires sociaux, dans le contexte de la mise en oeuvre du pilier européen des droits sociaux. M. Milapidis a déclaré que « pour les États membres qui suivent le système de fixation législative du salaire minimum, y compris la Grèce, le principal moyen d'atteindre un niveau adéquat de salaire minimum est l'établissement de critères nationaux pour la fixation des salaires minimums légaux » : « Dans ce contexte, chaque pays est libre de choisir le nombre et le poids des critères qu'il utilisera, mais il devrait certainement prendre en compte, au minimum, les éléments suivants : le pouvoir d'achat des salaires minimums, le niveau général des salaires bruts et leur répartition, le taux de croissance des salaires bruts et l'évolution de la productivité du travail. La Grèce fait partie des 22 pays qui disposent d'un salaire minimum légal. Dans cinq États membres seulement (Autriche, Danemark, Finlande, Italie, Danemark, Finlande et Suède), le salaire minimum est fixé par négociation collective.

 

EOT et SKY express : Coopération réussie pour la promotion touristique de la Grèce sur les marchés européens

L'Office hellénique du tourisme et SKY express ont à nouveau uni leurs forces cette année pour "rehausser" l'image du pays à l'étranger, en mettant en avant la Grèce en tant que destination touristique par excellence. Grâce à un programme publicitaire commun stratégiquement planifié, l'Organisation nationale grecque du tourisme et SKY express ont fait la promotion du pays de manière continue pendant 12 mois, atteignant ainsi l'objectif d'une présence publicitaire permanente du pays à l'étranger, comme cela a été souligné dans une annonce pertinente. Le plan publicitaire, composé de six (6) campagnes, a été réparti entre les médias en ligne et hors ligne, créant ainsi un mix média moderne, qui utilise tous les nouveaux outils et les dernières tendances en matière de publicité. L'objectif de la campagne conjointe est d'allonger la saison touristique et d'atténuer la saisonnalité, en mettant en avant des expériences uniques et multi-thématiques à travers la Grèce, tout au long de l'année. L'objectif final est de stimuler la demande pendant les mois d'hiver et de répartir géographiquement les visiteurs vers davantage de destinations dans le pays.

 

La hausse des températures mondiales incite les tortues Caretta à pondre plus tôt, selon les scientifiques

La découverte d'un nid de Caretta caretta le 10 mai dans la baie de Lagana, sur l'île de Zante, a confirmé les prévisions selon lesquelles le changement climatique va avancer la saison de nidification des tortues marines, en la faisant commencer plus tôt au printemps, a déclaré jeudi la société de protection des tortues marines Archelon dans un communiqué. Selon Archelon, c'est la première fois en 40 ans de suivi des tortues à Zante, dans le Péloponnèse et en Crète, depuis 1984, qu'un nid est trouvé si tôt dans la saison. Les bénévoles et les chercheurs d'Archelon surveillent les activités de reproduction des tortues Caretta caretta de mai à octobre chaque année, en commençant par les préparatifs dans leurs installations et la formation des nouveaux bénévoles. Cette année, ils ont eu une surprise lors de leur première visite sur la plage, le 11 mai, car le premier nid de la saison avait déjà été fait la nuit précédente à Sekania, dans le parc marin national de Zante. Selon Dr. Aliki Panagopoulou, responsable de la recherche pour Archelon, les archives des années précédentes ont confirmé que c'était la première fois qu'un nid était trouvé à Lagana si tôt dans l'année, tandis que les premiers nids dans la baie de Kyparissia et à Rethymno ont rapidement suivi, le 15 mai, également plus tôt qu'à l'accoutumée.

 

Importante concentration de poussière africaine et températures élevées dans les prochains jours à Athènes

Les basses pressions dans l'ouest de la Méditerranée combinées aux valeurs élevées de la pression atmosphérique sur la Grèce favoriseront le transfert de masses d'air chaud de l'Afrique vers la Grèce dans les jours à venir, apportant des températures élevées et un important panache de poussière saharienne. Selon le modèle de prévision de l'Observatoire national d'Athènes meteo.gr, de fortes concentrations de poussière près du sol seront observées dans les régions occidentales et méridionales de la Grèce, tandis que dans les régions centrales et septentrionales du pays, les plus fortes concentrations de poussière seront observées à des altitudes plus élevées.

 

Bulletin du 16 mai

La « feuille de route » pour le vote par correspondance du ministère de l'Intérieur

Le ministère de l'Intérieur a publié un guide détaillé sous la forme de 14 + 1 courtes questions - réponses, qui constituera la « feuille de route » pour les Grecs qui exerceront leur droit de vote aux prochaines élections européennes du 9 juin 2024 par le biais du vote par correspondance. L'objectif du manuel est de mieux informer les électeurs sur cette nouvelle procédure électorale qui, pour la première fois depuis la création de l'État grec, donne aux Grecs du monde entier qui ont le droit de vote, quel que soit leur lieu de résidence ou de séjour, la possibilité de voter d'où ils le souhaitent. Pour faciliter la tâche des électeurs qui voteront par correspondance, le ministère de l'Intérieur a créé une vidéo éducative dans laquelle la procédure étape par étape est décrite sous forme visuelle. Au total, 202 515 électeurs se sont inscrits sur la plateforme du ministère de l'intérieur, dont 152 311 résidents du territoire et 50 204 résidents à l'étranger ou résidents en Grèce ayant choisi de voter à l'étranger, soit près de trois fois plus que ceux qui ont voté lors des dernières élections nationales de juin 2023. Les personnes inscrites sont originaires de 128 pays différents, et il convient de noter que 90 d'entre eux n'avaient pas de bureau de vote lors des dernières élections nationales. Par conséquent, les résidents grecs de ces pays pourront exercer leur droit de vote depuis leur lieu de résidence pour la première fois.

 

Excédent primaire de 3,253 milliards au premier trimestre contre un objectif d'excédent de 631 millions d'euros

Un excédent primaire de 3,253 milliards d'euros a été enregistré au premier trimestre de cette année, contre un objectif d'excédent primaire de 631 millions d'euros et un excédent primaire de 2,443 milliards d'euros pour la même période en 2023, selon les données du ministère de l'Économie nationale et des Finances. Il convient de noter que la première tranche de l'ENFIA, qui devait être perçue en mai, l'a été en avril, pour un montant estimé à 940 millions d'euros. En outre, une partie importante de la différence de l'excédent primaire par rapport à l'objectif en termes de trésorerie n'est pas prise en compte dans le résultat primaire de 2024 en termes budgétaires.

 

La Commission européenne estime que le taux de croissance de la Grèce sera de 2,2 % en 2024 et de 2,3 % en 2025

Le taux de croissance de la Grèce atteindra 2,2 % en 2024 et 2,3 % en 2025, a déclaré mercredi la Commission européenne dans ses prévisions de printemps. L'inflation (harmonisée) devrait tomber à 2,1 % l'année prochaine, tandis que la dette continuera de diminuer. "En 2023, après une très forte reprise post-pandémie, la croissance du PIB réel est restée élevée, à 2 %. Elle reste bien supérieure au potentiel de croissance à long terme de la Grèce et à la moyenne de la zone euro. L'activité économique a été tirée par la consommation privée, qui a bénéficié de la hausse des revenus disponibles réels, par l'investissement dans la construction et par les exportations nettes, tandis que les stocks ont freiné la croissance." "La demande refoulée étant largement épuisée, la consommation privée est désormais principalement soutenue par la hausse des revenus réels et elle devrait augmenter à un rythme légèrement inférieur en 2024. L'assouplissement progressif prévu des conditions de financement et la mise en oeuvre accélérée des projets liés au PRR devraient stimuler la formation brute de capital fixe, qui devrait s'accélérer pour passer de 4,0 % en 2023 à 6,7 % en 2024. Le rebond progressif de la demande extérieure devrait également soutenir la croissance des exportations, aggravée par l'augmentation des parts de marché à l'exportation à la suite des gains de compétitivité. Toutefois, l'accélération de la croissance de l'investissement, qui a un contenu importé significatif, devrait induire une augmentation de la demande d'importations. Ainsi, les exportations nettes devraient être neutres sur le plan de la croissance et le déficit de la balance courante ne devrait se réduire que modérément au cours de la période de prévision. Dans l'ensemble, le PIB devrait croître de 2,2 % en 2024". En 2025, la croissance économique devrait atteindre 2,3 %. L'investissement devrait prendre de l'ampleur et devenir un facteur clé de la croissance de la production, tandis que les dépenses des ménages devraient être davantage soutenues par une augmentation du revenu réel.

 

IELKA : Les hausses de prix des supermarchés relativement contenues en avril 2024

Les hausses des prix des supermarchés par rapport à la même période de l'année précédente ont été relativement contenues en avril 2024, selon une enquête menée auprès des principales chaînes de supermarchés par l'Institut de recherche sur les biens de consommation de détail (IELKA et publiée mercredi. Une très faible augmentation de 1,10 % a été enregistrée, selon l'enquête, par rapport à l'année précédente. Plus précisément, les prix ont augmenté de 3 % en janvier par rapport au mois correspondant en 2023, de 2,7 % en février et de seulement 0,28 % en mars. Des sources du ministère du développement ont indiqué à l'Agence de presse Athènes-Macédoine (ANA-MPA) que la désescalade des augmentations de prix dans les catégories de produits de base, ainsi que la limitation générale des prix, ont également été provoquées par des mesures gouvernementales, telles que le "gel" des actions promotionnelles pendant les trois mois suivant l'augmentation des prix. Les mêmes sources ont noté que les interventions du gouvernement commencent progressivement à porter leurs fruits, combinées à d'autres facteurs critiques (une désescalade des prix des matières premières sur les marchés internationaux, un déclin progressif de l'inflation, des offres et des remises, des produits sous marque de distributeur, un taux élevé de rotation des stocks). Les réductions de prix les plus importantes concernent les aliments pour bébés et enfants (-4,57%), suivis par la papeterie, les couches et les serviettes, les détergents et les produits d'entretien, le beurre et les oeufs, et les produits laitiers. Les augmentations les plus importantes concernent l'eau et les boissons non alcoolisées (12,26%), suivies par les biscuits, les chocolats et les sucreries, les boissons alcoolisées, les plats préparés, les fruits à coque et les snacks. La plupart de ces articles sont affectés par les prix internationaux des matières premières, en particulier le prix du sucre et du cacao.

 

La donation Latsis pour les études d'agrandissement du Musée Archéologique National a été approuvée - L. Mendoni : Les plaintes constantes du gouvernement concernant le monastère de Chora

Le projet de loi du ministère de la Culture intitulé « Ratification du contrat de donation entre le ministère de la Culture et la personne morale de droit public dénommée “Musée archéologique national”, en tant que donateurs, et Spyridon I. Latsis et Dorothy S. S. Latsis, en tant que donateurs, concernant le financement, pour le compte des donateurs, de la préparation des études pour la mise à niveau et l'extension du bâtiment abritant le Musée archéologique national ». La question du monastère de Chora à Istanbul et de sa conversion en mosquée a été évoquée par la ministre de la culture, Lina Mendoni. Comme elle l'a dit, les efforts du gouvernement grec sont continus, notant - entre autres - qu'elle avait elle-même informé le directeur général de l'UNESCO, et que le ministre des affaires étrangères de l'époque, N. Dendias, avait informé ses homologues. « Grâce aux intercessions grecques, la question a été discutée à la Conférence générale de l'UNESCO à Riyad en septembre 2023 », a déclaré Mme Mendoni, notant que des comités d'experts ont déjà été envoyés en Turquie, qui ont soumis leurs opinions, et sont en consultation et attendent les réponses des autorités turques, tandis qu'« une nouvelle mission est imminente », a déclaré la ministre de la Culture.

 

Bulletin du 15 mai

Rencontre Mitsotakis-Erdogan : Le climat positif contribue à renforcer la stabilité dans l'ensemble de la région

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le président turc Recep Tayyip Erdogan ont eu l'occasion, lors de leur rencontre lundi à Ankara, d'évaluer les résultats du 5e Conseil de coopération de haut niveau qui s'est tenu en décembre dernier à Athènes ainsi que les progrès enregistrés depuis lors dans les réunions bilatérales sur le dialogue politique, l'agenda "positif" et les mesures de confiance, selon la déclaration conjointe publiée à l'issue de la réunion au sommet. Dans la même déclaration, il est indiqué que les deux dirigeants se sont félicités des progrès réalisés dans le cadre de l'agenda "positif" et des mesures d'intérêt mutuel qui ont été prises dans divers secteurs. Ils ont souligné l'importance de l'amélioration de la coopération économique bilatérale en tant qu'aspect central des relations gréco-turques, tandis que, comme cela est mentionné, les deux dirigeants ont eu l'occasion de passer en revue les questions régionales et internationales, réaffirmant que le climat positif dans les relations des deux pays contribue de manière significative au renforcement de la stabilité dans l'ensemble de la région. Enfin, selon la déclaration commune, Mitsotakis et Erdogan ont autorisé les deux ministres des affaires étrangères à préparer le terrain pour les prochaines réunions gréco-turques dans le cadre convenu.

 

Le Conseil adopte le pacte de l'UE sur la migration et l'asile

Cette réforme établit un ensemble de règles qui permettront de gérer les arrivées de manière ordonnée, de mettre en place des procédures efficaces et uniformes et d'assurer une répartition équitable des charges entre les États membres. Plus précisément, elle a adopté au total dix actes législatifs qui réforment l'ensemble du cadre européen de gestion de l'asile et de la migration. Le règlement relatif à l'examen préliminaire permettra aux autorités nationales de renvoyer les migrants en situation irrégulière et les demandeurs d'asile se trouvant à une frontière extérieure vers la procédure appropriée et garantira que les contrôles d'identification, de sécurité et de vulnérabilité ainsi que l'évaluation de l'état de santé sont effectués de manière uniforme. Les nouvelles règles relatives à la mise à jour de la base de données Eurodac permettront de recueillir des données plus précises et plus complètes (y compris des données biométriques) sur diverses catégories de migrants, y compris les demandeurs de protection internationale et les personnes arrivant irrégulièrement dans l'UE. Cela permettra d'éclairer l'élaboration des politiques et de renforcer le contrôle de la migration irrégulière et des mouvements non autorisés.

Procédure aux frontières

L'une des principales nouveautés de la réforme est la procédure frontalière obligatoire. Cette procédure s'appliquera à certaines catégories de demandeurs d'asile (par exemple, ceux qui viennent de pays où le taux de reconnaissance du droit d'asile est faible). L'objectif de cette procédure est d'évaluer rapidement, aux frontières extérieures de l'UE, si les demandes sont infondées ou irrecevables. Les personnes faisant l'objet d'une procédure d'asile à la frontière ne sont pas autorisées à entrer sur le territoire de l'UE.

Prochaines étapes

Les États membres ont maintenant deux ans pour mettre en pratique les lois adoptées aujourd'hui. La Commission européenne présentera bientôt un plan commun de mise en oeuvre afin d'aider les États membres dans ce processus.

 

Inflation de 3,1 % en avril

Le taux d'augmentation de l'inflation est resté pratiquement inchangé en avril de cette année, puisqu'une augmentation de 3,1 % a été enregistrée, en baisse par rapport aux 3,2 % du mois de mars et par rapport à une augmentation de 3 % en avril 2023. Dans le domaine de l'énergie, la baisse du prix du gaz naturel (26,9 %) est remarquable, tandis que les augmentations des prix des aliments et des denrées alimentaires (5,4 %) se poursuivent, même si elles sont moins importantes, l'huile d'olive s'étant accrue de 63,7 %.

 

UE : 556 pompiers de 12 pays seront déployés cet été dans des pays tels que la Grèce, la France et l'Espagne

Plus de 500 pompiers de 12 pays seront en première ligne dans des endroits clés d'Europe tels que la Grèce, la France et l'Espagne pour lutter contre les incendies cet été. La Commission européenne a notamment déclaré dans un communiqué que 556 pompiers de 12 pays seront prépositionnés cet été de manière stratégique dans des lieux clés en Europe, tels que la France, la Grèce, le Portugal et l'Espagne, afin d'être prêts à aider les sapeurs-pompiers locaux. Cette mesure proactive renforce la volonté de l'Europe de lutter contre les incendies de forêt et d'atténuer leurs effets dévastateurs sur l'existence, les habitations et l'environnement, et témoigne de la solidité de la solidarité de l'UE face à ces crises. Parallèlement, l'UE a également constitué une flotte spéciale d'avions de lutte contre les incendies via rescEU pour cet été, composée de 28 avions et de 4 hélicoptères stationnés dans 10 États membres.

 

Bulletin du 9 mai

Ministère des affaires étrangères: La conversion du monastère de Chora en mosquée musulmane constitue une provocation pour la communauté internationale

"La décision des autorités turques de transformer le monastère de Chora en mosquée musulmane constitue une provocation pour la communauté internationale car elle dénature et affecte son caractère de site du patrimoine mondial de l'UNESCO appartenant à l'humanité.",a déclaré le ministère grec des affaires étrangères dans un communiqué publié lundi en fin de journée. "Le maintien du caractère universel des monuments et le respect des normes internationales pour la protection du patrimoine religieux et culturel est une obligation internationale claire qui lie tous les États", a-t-on ajouté.

 

Bulletin du 1er mai

BdG : Plus de 30 millions de touristes en 2023 dans notre pays

Selon les données définitives de la Banque de Grèce, les recettes touristiques ont atteint 20,6 milliards d'euros en 2023, soit une augmentation de 16,5 % par rapport à 2022. Cette évolution est due à l'augmentation de 11,6 % des recettes provenant des résidents des 27 pays de l'UE, qui se sont élevées à 11,169 milliards d'euros, soit 54,2 % des recettes totales, ainsi qu'à l'augmentation de 18,3 % des recettes provenant des résidents d'autres pays, qui se sont élevées à 8,6 milliards d'euros. L'augmentation des recettes reflète la hausse de 20,8 % du trafic touristique entrant, le nombre de touristes visitant le pays en 2023 atteignant 30,08 millions, contre 29 875 000 000 voyageurs en 2022. En particulier, les voyages par les aéroports ont augmenté de 12,7 % et ceux par les postes frontaliers routiers de 34,9 %. Les pays de l'UE-27 ont contribué à la modulation des voyages, avec une part de 54,4 %, et les autres pays, avec une part de 36,3 %. En 2023, les voyages en provenance des pays de l'UE-27 ont augmenté de 15,6 % par rapport à 2022. Cette évolution est due à une augmentation de 11,3 % des voyages en provenance des pays de la zone euro, qui se sont élevés à 12,9 millions de touristes de la zone euro en 2023. . voyageurs, ainsi qu'à une augmentation de 24,7 % des voyages en provenance des pays de l'UE-27 hors zone euro, qui se sont élevés à 6..7 millions voyageurs. En particulier, les voyages en provenance d'Allemagne ont augmenté de 9,5%, soit 4,7 millions de voyageurs, et ceux en provenance d'Italie de 30,4%, soit 1 842,3 millions de voyageurs. Les voyages en provenance de France ont également augmenté de 4,2 %, avec 1,8 million de voyageurs.

 

Hardalias : « 76,8 millions d'euros de la région Attique pour plus de 30 projets de respiration dans l'ouest d'Athènes »

Des ressources de 76,8 millions d'euros pour la mise en oeuvre d'au moins 30 projets et actions de développement dans les municipalités : Agia Varvara, Agioi Anargyroi, Aigaleo, Ilion, Korydallos, Peristeri, Petroupolis, Fili et Haidari, sont allouées par la décision du gouverneur régional de l'Attique Nikos Hardalias à l'Association de développement de l'Attique occidentale (ASDA), dans le cadre de l'investissement spatial intégré (ISI) sous le titre « Athènes 2030 », qui fait partie du programme « Attique » 2021 - 2027. « Nous continuons à travailler de manière dynamique pour des interventions holistiques dans l'ensemble du bassin, exactement comme nous l'avons promis à nos citoyens de l'Attique. Après Athènes, le Pirée et Athènes Sud, c'est au tour d'Athènes Ouest", a déclaré le gouverneur de la région de l'Attique, Nikos Chardalias, en accueillant le président d'ASDA et maire de Peristeri, Andreas Pachaturidis. Il a ajouté : « Nous renforçons les axes de l'entrepreneuriat, du développement environnemental et culturel et de la cohésion sociale, avec la mise en oeuvre d'une série de projets d'infrastructure qui bénéficieront à plus de 600 000 résidents dans 9 municipalités de l'ouest d'Athènes : Agia Varvara, Agioi Anargyros, Egaleo, Ilion, Korydallos, Peristeri, Petroupoli, Fili et Haidari. Dès notre entrée en fonction en tant que nouvelle autorité régionale - dès notre premier conseil régional à Aspropyrgos - Nous nous sommes engagés à être toujours présents pour une croissance équilibrée, la prospérité et la perspective dans l'ensemble de nos 66 quartiers. C'est ce que nous faisons aujourd'hui, en lançant plus de 30 projets qui renforcent le noyau « métropolitain » de l'Attique, en concentrant toute notre attention sur les zones qui en ont le plus besoin. Nos interventions ne sont pas fragmentaires. Elles font partie d'un plan holistique plus large pour l'avenir de notre pays. Je l'ai dit et je le répète aujourd'hui. Aucun citoyen ne se sentira seul. Aucun quartier ne sera laissé pour compte. L'Attique occidentale est une priorité pour nous dans le contexte d'un développement équilibré. En tant que nouvelle autorité régionale, nous avons clairement indiqué dès le départ qu'il était très important pour nous que chaque euro, en particulier l'euro des contribuables européens, puisse avoir un impact sur la société.

 

Kotsiras : Nous rapprochons les jeunes étudiants et chercheurs de la diaspora de la Grèce

Un protocole de coopération visant à relier le monde universitaire grec à la diaspora grecque et à soutenir l'internationalisation de l'enseignement supérieur grec a été signé aujourd'hui au ministère des Affaires étrangères par le secrétaire d'Etat des Affaires étrangères, George Kotsiras, et le président de « Study in Greece », Christos Michalakelis, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères. « Par l'institutionnalisation de cette coopération bilatérale, le ministère cherche, d'une part, à promouvoir à l'étranger les universités grecques et leurs programmes d'études internationaux et, d'autre part, à développer les contacts entre les universités grecques et étrangères pour la conception et la mise en oeuvre de programmes et d'actions conjoints et la conduite conjointe de recherches », a déclaré le ministère. Comme l'a déclaré M. Kotsiras, « grâce à notre coopération avec Study in Greece, nous cherchons à renforcer les relations des universités grecques avec les Grecs de la diaspora et à donner l'occasion aux étudiants et aux chercheurs expatriés et étrangers de mieux connaître l'histoire grecque, la culture grecque et la Grèce moderne ». « Il s'agit d'une coopération qui sert notre objectif de préservation de l'identité grecque et qui s'inscrit dans le plan stratégique du ministère des affaires étrangères pour l'hellénisme à l'étranger. Nous attachons une importance particulière à l'utilisation d'outils numériques pour une diffusion plus efficace de l'information sur les possibilités toujours plus nombreuses d'éducation et de recherche offertes par notre pays, ainsi que pour une interconnexion plus forte des communautés universitaires en Grèce et à l'étranger. En soutenant l'internationalisation des universités grecques, nous renforçons la présence internationale de notre pays et rapprochons les jeunes de la diaspora de la Grèce ».

 

Bulletin du 30 avril

Les propositions grecques de modification de la PAC sont vitales pour les agriculteurs, souligne L. Avgenakis

Les changements que la Grèce a proposés pour la politique agricole commune (PAC) sont vitaux pour la survie des agriculteurs, a déclaré le ministre du développement rural et de l'alimentation, Lefteris Avgenakis, lors de la 5e réunion de l'EUMED9, qui a précédé la réunion du Conseil des ministres de l'agriculture et de la pêche de l'UE à Luxembourg. Parmi ces propositions, selon le ministre, figure la position ferme de la Grèce selon laquelle les crises climatiques doivent être traitées collectivement et la nécessité d'un équilibre entre les exigences environnementales et la production agricole. Le ministre a souligné que notre pays soutient la proposition d'allouer 2 % du budget de la PAC pour faire face aux crises climatiques et l'augmentation de la flexibilité pour permettre aux États membres de modifier leurs plans stratégiques ainsi que la simplification des programmes écologiques pour faciliter leur mise en oeuvre par les producteurs. Selon un communiqué du ministère de l'agriculture, M. Avgenakis a également soulevé la question majeure des importations de produits en provenance de pays tiers et de la concurrence déloyale subie par les agriculteurs européens, notant entre autres que le secteur primaire ne survivra pas si les produits européens sont remplacés par des importations de denrées alimentaires en provenance de pays tiers. « Une telle éventualité nuit à la fois à la production agricole et à tout progrès vers la réalisation des objectifs climatiques du Green Deal », a-t-il déclaré. Il a ajouté que l'UE devait faire davantage pour la durabilité du secteur agricole, la suffisance alimentaire et la durabilité de la planète. Enfin, il a déclaré que notre pays estime que tout accord commercial entre l'Union et des pays tiers devrait garantir des clauses d'équivalence, les concepts de réciprocité et de concurrence loyale.

 

MyCoast - La nouvelle application numérique permettant aux citoyens de signaler les activités illégales sur les plages

La nouvelle application numérique "MyCoast" a été présentée aujourd'hui, 29 avril, par le ministre de la gouvernance numérique, Dimitris Papastergiou, et le ministre de l'économie et des finances, Kostis Hatzidakis, avec la participation du secrétaire général des systèmes d'information et de la gouvernance numérique, Demosthenes Anagnostopoulos, et de la secrétaire générale des biens publics, Naya Kollias. Grâce à "MyCoast", les citoyens peuvent vérifier si les plages sur lesquelles ils se trouvent sont conformes à la légalité des conditions de concession et déposer une plainte en cas de dépassement des concessions ou d'occupation arbitraire. Dans une prochaine phase, avec l'intégration d'un outil d'intelligence artificielle, la légalité sera automatiquement vérifiée par les systèmes d'information. MyCoast contribue à garantir le libre accès à la côte pour tous les citoyens, à renforcer la transparence dans l'attribution des zones côtières et à assurer l'utilisation organisée des biens publics. En même temps, elle a un impact positif sur la protection de l'environnement. L'application "MyCoast" est disponible gratuitement pour les appareils mobiles, tels que les téléphones portables et les tablettes, via l'App Store, bientôt également via le Play Store, et est particulièrement simple et conviviale. Plus précisément, les citoyens : Ils ouvrent l'application et activent le GPS de leur téléphone portable. Ils localisent leur zone d'intérêt sur la carte et le polygone de la concession apparaît sur l'écran de leur appareil.  La sélection du polygone permet d'afficher ses détails, à savoir l'emplacement, le début et la fin de la concession, l'utilisation, la superficie, etc.  S'ils constatent une occupation arbitraire d'un terrain ou même une entrave au libre accès, ils peuvent déposer les plaintes susmentionnées par l'intermédiaire de l'application. Ils identifient le motif de la plainte et saisissent une brève description du problème. Les plaintes peuvent être déposées aussi bien de manière anonyme que de manière anonyme. Dans le cas d'une plainte anonyme, les citoyens doivent se connecter à l'application avec leurs codes TaxisNet personnels pour compléter le processus. Il est à noter que l'année dernière, sous la pression du « mouvement des serviettes », 4 500 contrôles ont été effectués et 1 750 infractions ont été détectées.

 

1137 nouvelles embauches dans les hôpitaux et les urgences

La décision d'émettre un avis par l'ASEP pour le pourvoi de 1 137 postes d'autres personnels, non infirmiers, dont 538 concernent l'EKAB et 599 les hôpitaux du pays, a été signée. Cette décision s'inscrit dans le cadre du renforcement du personnel des structures de santé relevant du ministère de la Santé dans tout le pays et le ministre de la Santé, Adonis Georgiadis, note que "nous avons déjà annoncé qu'en 2024, un total de 6 500 recrutements seront effectués dans le secteur de la santé pour renforcer les hôpitaux de l'ESY et de l'EKAB. Renforcer le personnel du système national de santé est notre principale priorité et pour cela nous faisons tous les efforts possibles avec de nouveaux recrutements et des incitations. Nous avançons à un rythme rapide tout en gardant à l'esprit les besoins réels du système national de santé afin de mieux servir les patients et de remédier aux dysfonctionnements dans les départements et les cliniques du pays".

 

Bulletin du 26 avril

Eurostat : les Grecs surqualifiés ont le deuxième taux d'emploi le plus bas de l'UE

En 2023, la Grèce aura le deuxième taux d'emploi le plus bas de l'UE, alors que les Grecs font partie des Européens dont les qualifications sont supérieures à celles requises pour leur emploi, selon les données d'Eurostat publiées aujourd'hui. Plus précisément, le taux d'emploi des citoyens de l'UE en 2023 a atteint un nouveau record, le taux d'emploi des personnes âgées de 20 à 64 ans atteignant plus de 75 % (195,3 millions), selon les données d'Eurostat. Le taux d'emploi de l'UE en 2023 est le plus élevé enregistré depuis le début de l'enregistrement des données en 2009 et marque trois années consécutives de croissance, après une chute de l'emploi à 72 % en 2020 en raison de la pandémie. Parmi les pays de l'UE présentant les taux d'emploi les plus élevés figurent les Pays-Bas (84 %), la Suède (83 %) et l'Estonie (82 %), tandis que les taux les plus faibles ont été enregistrés en Italie (66 %), en Grèce (67 %) et en Roumanie (69 %). En 2023, la part des travailleurs hautement qualifiés (surqualifiés) dans l'UE était de 22 %, avec 21 % pour les hommes et 23 % pour les femmes. Il convient de noter que les travailleurs "surqualifiés" sont définis comme des personnes ayant fait des études supérieures et occupant des emplois n'exigeant pas un niveau d'éducation aussi élevé. Les taux de surqualification les plus élevés de l'UE se trouvent en Espagne (36 %), en Grèce (31 %) et à Chypre (30 %), tandis que les taux les plus bas sont enregistrés au Luxembourg (5 %), au Danemark et en République tchèque (13 %).

 

Bulletin du 25 avril

Paiements par carte bancaire dans les bus des lignes AIA Express - Jusqu'à fin 2024 sur les bus, trolleybus, métros, tramways

« Première aujourd'hui pour l'application pilote du système de paiement sans contact avec la carte bancaire et le portefeuille numérique, à travers les dispositifs activés (smartphone, smartwatch) dans les bus des lignes Express de l'aéroport international d'Athènes (AIA), tandis que d'ici la fin de l'année, il sera disponible pour les passagers dans tous les systèmes de transport public de l'OASA (bus, trolleybus, métro, tramways). La possibilité d'utiliser une carte bancaire (de débit, de crédit ou prépayée) pour monter à bord des transports publics, en plus du billet classique, marque l'entrée des transports publics d'Athènes dans une nouvelle ère numérique pour les services de transport fournis au public voyageur. En particulier, les passagers, en plus du ticket ATH.ENA ou de la carte ATH.ENA, peuvent désormais utiliser une carte bancaire ou les cartes de leurs appareils activés (smartphone ou smartwatch) pour monter à bord des bus des lignes Express de l'AIA (X93, X95, X96, X97). Les cartes de paiement émises par des institutions autorisées sont également incluses. Ainsi, les passagers voyageant vers et depuis l'aéroport international d'Athènes peuvent désormais payer leur billet sans contact en passant leur carte bancaire sur les machines de validation des bus avec l'indication sans contact correspondante.

 

Les papyrus d'Herculanum révèlent plus que l'emplacement de la tombe de Platon, déclare le président des archéologues grecs à l'ANA

« Le fait que le tombeau de Platon se trouve dans son Académie n'est pas inconnu des archéologues. Diogène Laertius mentionne, au IIIe siècle après J.-C., que Platon a été enterré à l'Académie où il a vécu la majeure partie de sa vie. Il en va de même pour Pausanius, qui affirme que Platon a été enterré non loin de l'Académie. Ce qui est important, c'est que nous disposons d'une technologie grâce à laquelle les gens ont réussi à lire 1 000 mots de plus que ceux qui avaient précédemment lu le texte sur le même papyrus en utilisant une technologie différente", a déclaré l'archéologue Kostas Paschalidis, président de l'Association des archéologues grecs, dans des déclarations à l'Agence de presse Athènes-Macédoine (ANA) mercredi. M. Paschalidis commentait sur l' annonce de la Fondation italienne pour la recherche mardi de la decouverte du lieu exact de la sépulture de Platon grâce à des papyrus provenant du site d'Herculanum, près de Naples qui est lu de nouveau par un oeil bionique. Selon ces recherches, dirigées par le papyrologue italien Graziano Ranocchia, Platon aurait été enterré dans l'"Académie" qui porte son nom à Athènes, dans un jardin proche du "Temple des Muses". « En outre, nous pourrons peut-être découvrir des textes jusqu'ici inconnus de la bibliothèque de Peisonus - le riche propriétaire de la villa - qui seront philosophiques, car il s'intéressait principalement à la philosophie et surtout à la philosophie épicurienne », a ajouté M. Paschalidis « Le papyrus semble indiquer que la tombe de Platon se trouvait près du temple des Muses dans son Académie. Olympiodore d'Alexandrie, dans son commentaire sur Platon, aurait dit qu'à son arrivée à Athènes, Platon avait fondé une école dans l'Académie et, dans une partie de celle-ci, un temple pour les Muses. En réalité, l'Académie tout entière est considérée comme un temple des Muses, un lieu d'apprentissage, pour ainsi dire", a déclaré Paschalidis. C'est pourquoi, a-t-il ajouté, l'association des archéologues considère qu'il est nécessaire de protéger et de superviser tous les projets possibles dans une zone classée, comme l'est la zone d'Akadimia Platonos, qu'il y a un besoin de personnel et qu'il est extrêmement important de respecter et de fournir une protection préventive pour de telles zones. Le papyrus a été trouvé dans les vestiges d'une luxueuse villa romaine antique dotée d'une impressionnante bibliothèque dans l'ancienne Herculanum, dans la région de Campanie, au sud de l'Italie, qui avait été totalement ensevelie lors de l'éruption du Vésuve en 79 après J.-C., qui avait également détruit Pompéi. La villa a été découverte par hasard en 1750 et un certain nombre de cylindres contenant des papyrus ont été mis au jour lors de fouilles menées entre 1752 et 1754. Bien qu'endommagés, ces cylindres font l'objet d'efforts constants pour en déchiffrer le contenu à l'aide des technologies numériques modernes.

 

Bulletin du 23 avril

Le vote par correspondance a dépassé les 114 000 inscriptions

Selon les derniers chiffres officiels du ministère de l'intérieur, plus de 114 200 électeurs se sont inscrits à ce jour pour voter par correspondance lors des élections européennes du 9 juin. La participation des électeurs non grecs dépasse de loin le nombre de citoyens ayant voté depuis l'étranger lors des élections législatives de l'été dernier. Cette participation devrait encore augmenter dans les prochains jours, puisque nous sommes dans la dernière semaine de fonctionnement de la plateforme concernée. Le nombre d'électeurs grecs ayant indiqué qu'ils voteraient par correspondance s'élève actuellement à 80 908, ce qui démontre l'intérêt particulièrement fort que suscite la solution du vote par correspondance dans le pays, à un moment où le gouvernement a indiqué qu'il chercherait à l'introduire également pour les élections générales, en plus des élections européennes de cette année. Dans le même temps, les personnes inscrites hors de Grèce sont désormais plus de 33 350, soit près du double des 17 365 votes recensés dans les bureaux de vote à l'étranger en juin dernier. Le plus grand nombre d'inscriptions depuis l'étranger, soit 85 %, se trouve en Europe, où 28 177 citoyens ont demandé à recevoir l'enveloppe spéciale pour participer aux élections.